Champagne Laurent Courtillier

Créé en 1994, le domaine Laurent Courtillier est situé dans le vignoble AOC (Appellation d'Origine Contrôlée), en plein cœur de la Côte des Bar, en Champagne. Chez ce « Récoltant-Manipulant », les cuvées sont élaborées dans le plus grand respect de la tradition champenoise, de la taille manuelle à l’assemblage, et, après vieillissement, à la mise en bouteille au domaine. Pour en savoir plus sur ces Champagne de caractère de la Côte des Bar, c’est ICI

L'ex-député écologiste Matthieu Orphelin futur directeur général de la LPO

Il ne s’était pas représenté à la députation et avait d’ailleurs annoncé son retrait de la vie politique. Matthieu Orphelin vient donc de tourner la page et vivre ce qu’il appelle « un rêve de gosse », après la publication d’un communiqué de presse de la LPO annonçant sa nomination au poste de directeur de la Ligue au premier novembre prochain, en remplacement d’Yves Verilhac qui quittera cette fonction le 31 décembre, après 9 ans passés à ce poste. La candidature de l’ex député de la première circonscription de Maine-et-Loire, ancien salarié de l'ADEME, a été retenue parmi une soixantaine d'autres, ce qui a déclenché son tweet : « Pensées pour mon instit de CM 1 qui m'a donné l'amour de la nature et de la biodiversité, en me faisant découvrir les oiseaux et les marais salants. Hâte d'y être ! ». Selon la LPO, Matthieu Orphelin devrait s’installer à Rochefort (Charente-Maritime) dès sa prise de poste.

Préparation du rapport 2024 « L’environnement en France »

Il permettra de dresser un panorama complet de l’état de l’environnement et de son évolution, allant de la présence de polluants dans les milieux naturels à la situation de la biodiversité, en passant par l’empreinte des Français en matière de consommation énergétique ou de déchets. La prise de conscience de l’enjeu écologique progresse chaque jour. Avec les rapports du GIEC, de l’IPBES, les études collaboratives, les constats dressés par les ONG ou les témoignages de citoyens, il ne se passe plus un jour sans que des faits viennent nous alerter sur la dégradation de notre environnement. Apporter une information fiable, basée sur des données objectives, est indispensable pour éclairer les citoyens sur la situation et guider l’action collective. Ce rapport répond ainsi à l’engagement de la France vis-à-vis du premier pilier de la Convention d’Aarhus : permettre et garantir l’accès à l’information sur l’environnement. Dans l’esprit du deuxième pilier de cette Convention d'Aarhus portant sur sa participation, le public est invité à répondre à l’enquête que le CGDD vient de lancer, afin de recueillir les avis nécessaires à la conception du prochain rapport dont la sortie est prévue en 2024.

Verney-Carron : le plan de relance proposé par Cybergun est accepté

Réunis vendredi dernier en assemblée générale, les actionnaires de Verney-Carron ont donné le feu vert au plan de relance proposé par Cybergun, spécialiste des répliques d'armes pour le segment des loisirs, actuellement en plein recentrage sur le marché militaire et de défense. Ce plan vise à rapprocher les deux entreprises pour recréer une filière française de l’équipement des forces armées, dont l’objectif est de produire annuellement de quinze à vingt mille armes de chasse, et plus de cinquante mille armes militaires ou de défense. Bien que ce projet de rapprochement reste soumis à l’approbation, par le Tribunal de Commerce de Saint-Etienne, du plan de sauvegarde dont Verney-Carron, malmené par la crise sanitaire, avait demandé l'ouverture en 2021, il a désormais toutes les chances d'aboutir.  

Les espèces perdues où en voie de l’être…

Elles sont, d’après les experts qui se sont penchés sur elles, 562 à ne pas avoir été observées depuis plus de 50 ans. Lorsqu'un animal est déclaré éteint, plusieurs données sont examinées : la date de la dernière observation directe, l’exploration pointue de son aire de répartition, l’avis des organismes locaux. Il arrive cependant qu’une espèce, non observée durant une longue période, soit déclarée éteinte prématurément, et réapparaisse sans que l’on en connaisse les raisons. C’est le cas du pic à bec d'ivoire, un oiseau originaire de Cuba et du sud des Etats-Unis, déclaré éteint à deux reprises, une première fois en 1944, une deuxième fois en 2004, et redécouvert par la Fish & Wildlife Service des Etats-Unis, en avril dernier. Réalisée par deux universités, allemande et canadienne, cette étude, publiée sur Animal Conservation, est la première à quantifier ces espèces perdues, comprenant 257 reptiles, 137 amphibiens, 130 mammifères et 38 oiseaux.

Rhinocéros blancs : un éleveur sud-africain propose d’en relâcher une centaine par an

Espèce en danger d’extinction, malmenée par un braconnage incontrôlable, le rhinocéros blanc suscite des vocations nouvelles. C’est ainsi que le plus grand éleveur au monde de ces animaux, John Hume, propriétaire d'un cheptel de plus de 2 000 têtes, vient de lancer un projet pour remettre dans leur habitat naturel, tous les ans, une centaine de rhinocéros blancs. Avec un cheptel mondial insuffisant pour assurer la pérennité de l’espèce, le rhinocéros blanc est aujourd'hui menacé de disparition. En Afrique du Sud, qui abrite près de 80% des rhinocéros de la planète, le braconnage perdure et, pour répondre à la forte demande de leurs cornes en Asie où elles sont utilisées en médecine traditionnelle ou pour leurs prétendues vertus aphrodisiaques, plus de mille individus sont tués illégalement chaque année. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il reste à l'état sauvage environ 5 000 rhinocéros noirs, qui comptent parmi les animaux les plus menacés au monde, et 15 000 rhinocéros blancs.

Assemblée nationale : 5 ans pour faire et beaucoup moins pour défaire…

C’est la règle en démocratie : le peuple a choisi. Nous ne referons pas ici l’analyse des succès et des échecs, disons simplement que, puisque la majorité absolue n’est pas acquise pour le Président et le nouveau gouvernement qui sera formé dans les jours qui viennent, ils devront passer par la case « accords et concessions » pour faire adopter les lois et réformes qui sont dans les dossiers. Élisabeth Borne, élue dans la 6e circonscription du Calvados devrait conserver son poste de Premier ministre. Elle aura, en priorité, à remplacer les trois ministres qui n’ont pas été élus (Brigitte Bourguignon à la Santé, Justine Benin secrétaire d’Etat chargée de la mer, et Amélie de Montchalin à la Transition écologique et Cohésion des territoires). Les autres, élus, ne comprendraient pas pourquoi un terme serait mis à leur fonction. Pour ce qui nous concerne, c’est donc vers le ministère de la Transition écologique et Cohésion des territoires que nos regards doivent se tourner, car c’est de là que viendra, ou pas, le danger pour la chasse. Willy Schraen est déjà monté au créneau pour suggérer au Président de regarder sur sa droite, la vision à gauche étant plus consacrée aux affaires sociales. Réponse avant la fin de la semaine…

Armes à feu : promouvoir la discussion avec les politiques

Le 13 juin dernier, en collaboration avec l'ESFAM et l'Association des fabricants européens d'armes à feu sportives, les chasseurs européens ont organisé une rencontre avec des membres du Parlement européen. Dans son discours d'ouverture, Mme Marie Pierre Dechene, présidente de l'ESFAM et PDG de Browning International, a évoqué les préoccupations et les défis actuels des fabricants européens, soulignant parallèlement l’importance économique du des armes de loisir. Elle a déclaré : « L'ESFAM partage le souci des régulateurs de l'UE de renforcer la sécurité des citoyens et de lutter contre le trafic illégal d'armes et le terrorisme. Notre association est prête à fournir les informations et les analyses techniques nécessaires pour développer une bonne réglementation afin d'atteindre ces objectifs… ». Le député européen Juozas Olekas (Lituanie) a partagé ce point de vue, qui a été approuvé par les députés présents. Dans son intervention, il a déclaré que : « Lors de l'examen du cadre juridique ayant une incidence sur l'acquisition, l'utilisation et la traçabilité des armes à feu et des munitions, il est essentiel que tous les décideurs politiques de l'UE impliquent les fabricants et les utilisateurs dans la discussion, pour qu’ils apportent leur expertise et abordent leurs préoccupations légitimes ». « C'est formidable d'être de retour avec nos collègues de l'industrie pour discuter de l'agenda politique de l'UE en matière d'armes à feu… » a conclu Torbjörn Larsson, président de la FACE.

​​​​​​​David Olaïzola, le chanteur basco-gascon, aux prises avec les réseaux sociaux

L’engagement du chanteur n’enchantent pas les anti-tout (anti-ruralité, anti-chasse, anti-pêche, anti-agriculture, etc…), ce qui a amené, mercredi dernier, David Olaïzola à déposer une plainte pour insultes diffusées sur les réseaux sociaux. En cause, un vidéoclip d’une chanson dans laquelle il défend la campagne française et sa ruralité intitulée « La Campagnaise », ce qui lui a valu d’être traité de « nazi ». « J’ai appelé ainsi cette chanson, en rapport avec « La Marseillaise », pour faire comprendre aux gens qui viennent dans nos campagnes qu’il y a quelques règles, une façon de vivre, mais surtout pour leur souhaiter la bienvenue », explique l’artiste. À travers ses chansons, David Olaïzola se veut le gardien des traditions de la ruralité en général, et de la Gascogne en particulier. « Des traditions qui sont de plus en plus menacées… » a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous avons, maintenant, une politique qui arrive dans notre pays où les gens sont contre les chasseurs, contre les traditions. La chasse à la palombe ça va passer à la trappe. La course landaise, ce sera la prochaine étape. C’est dans le viseur » s’inquiète-t-il.

Game Fair : beau, beau et chaud à la fois !

Après deux ans d’absence pour cause de Covid, le salon de la chasse le plus important de France a ouvert ses portes vendredi, sous un soleil plus que généreux. Ils étaient tous là, au rendez-vous, visiteurs et exposants, heureux de renouer les liens. Incontestablement, l’immense parc équestre fédéral de Lamotte Beuvron confirme, même si le matin il faut faire preuve d’un peu de patience pour accéder au site, mais c’est la rançon du succès. Les buvettes sont prises d’assaut, offrant entre les animations présentées dans les villages à thème et les stands, quelques moments d’un répit « rafraichissant ». Les chiens sont également à l’honneur, surveillés en permanence, rafraichis et abreuvés régulièrement, sous les regards attentifs des services prêts à intervenir. « En raison des risques d’incendie, la préfecture a interdit le tir du feu d’artifice du samedi soir, mais tous les autres spectacles sont maintenus » précisent les organisateurs. Cette 40e édition du Game Fair, qui s’achèvera dimanche soir, est d’ores et déjà un grand succès populaire, dont la chasse a bien besoin. 

 

Consultation publique pour la création, révision et modification des réserves biologiques

Les réserves biologiques, qui sont à la fois un outil de gestion spécifique et de protection règlementaire renforcée, ont un statut de protection qui s’applique aux forêts relevant du régime forestier. À ce titre, elles sont gérées par l'ONF qui a pour mission de protéger les espèces et les habitats remarquables ou représentatifs des forêts publiques (domaniales, de collectivités territoriales et d'établissements publics. Elles sont une composante à part entière du dispositif global de gestion durable et multifonctionnelle, considéré ici à l’échelle de l’ensemble des forêts gérées par l’Office. Les premières créations de réserves biologiques datent de 1953. Elles étaient 20 en 1980, 140 environ en 1995, et plus de 246 fin 2021...

[ LIRE LA SUITE... ]

Hautacam : les bergers aux abois…

Ils l’avaient dit, ils l’ont fait. Les bergers du Hautacam, au sud de Lourdes (Hautes Pyrénées) ne croient plus aux miracles. Ils sont à bout et ont manifesté en bloquant la route qui mène au sommet. En cause, toujours les loups et leurs lots de calamités. « Nous voulons alerter sur la catastrophe qui se passe au Hautacam à cause des loups. Dix troupeaux ne sont pas montés à l’estive, dix autres sont déjà redescendus victimes d’attaques, et cinq autres sont allés ailleurs. Voilà la réalité des prédateurs ! » ont déclaré les éleveurs qui ont ajouté : « Que vont devenir les gens, pas vraiment montagnards, qui vont par milliers au lac d’Isaby ou sur les pistes de fond à Tramasse ? Finie la balade paisible…

[ LIRE LA SUITE... ]