A cette époque de l’année, la chasse bat son plein. Même s’il faut attendre encore un peu que les forêts s’éclaircissent avec la chute des feuilles, le gibier de plaine a déjà fait l’objet de prélèvements, peu ou plus abondants selon les régions, et va terminer ce pour quoi il a été chassé, dans les assiettes. Voici donc une recette de grand-mère, que vous pourrez facilement réaliser, et qui vous chatouillera les papilles : Le civet de lièvre. Ingrédients : 1 lièvre, deux bouteilles de vin rouge (1,5 l), 150 g de lard, 80 g de beurre, 2 oignons, 1 bouquet garni, 2 cuillérées à soupe de farine, 1 cuillerée à café de vinaigre, sel et poivre, et éventuellement 3 cuillérées de crème et ½ verre à liqueur d’eau de vie ou mieux de Cognac. Progression : réservez le sang du lièvre après l’avoir vinaigré pour l’empêcher de cailler. Découpez la carcasse et laissez-la pendant un jour entier dans une marinade composée de vin, d’oignons, de lard et du bouquet garni. Ensuite donnez au lièvre, entouré de lardons, une belle couleur rousse en le passant au beurre. Retirez, puis préparez une sauce avec le beurre restant. Liez à la farine, versez le sang, salez et poivrez. Replongez les morceaux qui termineront leur cuisson à feu doux, pendant une heure trente environ. Dressez le civet en timbale, avec une garniture de croûtons. Au moment de servir, vous pourrez ajouter la crème et parfumer au Cognac. Un Côtes-du-Rhône de grande sève accompagnera à merveille ce plat.