« À la veille du second tour des élections législatives, il est impossible pour moi de rester silencieux en attendant le résultat de dimanche prochain devant la gravité de la situation. A titre personnel, et très clairement, j’appelle tous les défenseurs de nos valeurs rurales à s’engager pour que dimanche prochain, le Président de la République Emmanuel Macron dispose d’une véritable majorité parlementaire qui doit nous garantir une chasse durable, sauver nos traditions, et maintenir une ruralité vivante et libre, à partager avec tous les autres usagers de la nature.

L’heure est grave, car dans plus d’une circonscription sur deux, les candidats de la majorité présidentielle (Ensemble), qui, je vous le rappelle, sont les seuls à pouvoir obtenir une majorité absolue, seront opposés à des candidats de la Nupes et principalement à des candidats de la France Insoumise et des Verts, qui sont tous pour l’interdiction de nos chasses, pour le contrôle strict de toutes nos activités passionnelles et agricoles, mais surtout prêts à mettre un terme à nos libertés individuelles et nos modes de vie.

Si nous voulons empêcher Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot de mettre en pratique cette longue liste d’interdictions qui se trouve dans leur programme, j’attends de chacun de vous, une réaction unie et sans aucune concession politique pour faire un barrage total à leur possible prise de pouvoir. Non seulement ils ne doivent pas gagner, mais il faut que leur nombre d’élus soit le moins important possible. Nous disposons d’une arme redoutable, c’est notre bulletin de vote, que nombreux d’entre vous ont l’air d’avoir oublié dimanche dernier. Votez et faites votez, vos amis, vos familles, vos proches, et pour tous ceux qui ne peuvent pas être présents, faites une procuration, c’est très facile !

Bien sûr, j’appelle chacun d’entre vous à exercer son devoir de vigilance dans sa propre circonscription, car certains parlementaires de l’opposition de droite et de gauche peuvent avoir eu un comportement exemplaire à notre égard durant les cinq dernières années. Dans ce cas particulier, il est important que vous soyez pragmatiques, car personne ne doit oublier que nous avons des alliés sur presque tous les bancs de l’Assemblée nationale, à l’exclusion évidente de tous les candidats de la France Insoumise et des Verts.

EN RÉSUMÉ : Une majorité absolue au Président de la République Emmanuel Macron, d’autres députés amis de la cause à faire élire dans d’autres partis, et donc un grand front rural contre la France insoumise et les Verts. Et pour tous ceux qui trouveront à redire, je vous certifie que c’est la seule solution qu’il nous reste avant de n’avoir plus que des souvenirs à évoquer entre nous ! A vous de convaincre, à vous de voter.

Moi, je mouille le maillot tous les jours pour vous, à vous de mouiller le vôtre pour notre cause commune !

 

Réaction de Jean-Paul C.

Un peu facile les amalgames. Un peu facile d'appeler au rassemblement derrière en marche, parce que nous sommes quotidiennement nous-mêmes de grands marcheurs de garrigues et autres territoires cynégétiques. J'ai personnellement quitté, à l'époque CPNT, car ce mouvement au départ n’était ni de droite ni de gauche. Mais il a viré, et ce fut sa perte. Aujourd’hui, il ne représente plus grand chose. Nous savons tous que Willy est « macroniste ». Qu'il dise que la « Nupes » est anti-chasse, c'est un peu gros, puisque la Nupes inclus, entre-autres, le PCF qui est archi pro-chasse. Alors Willy, continue de défendre nos positions, soit, continue de croire au Papa Noël et aux baratins, mensonges en tous genres si tu le veux à titre personnel, mais permets moi d'exprimer mon refus dans les urnes aux dictats du petit monsieur au sommet de la pyramide, comme d'autres l'ont fait dans la rue du temps des gilets jaunes. Nous sommes nombreux chasseurs à ne pas te suivre dans tes positions politiques, et fort heureusement ! Tu n'es pas à ta place pour faire de la politique de bas étage, mais pour bosser quotidiennement pour nous et notre passion. Il ne faut pas mélanger les genres, merci !