En France, l’identification d’un animal est obligatoire. Elle lui permet d’avoir sa propre identité et de prouver son lien avec son propriétaire. Tous les chiens doivent être identifiés, et c’est l’I-CAD, sous délégation du ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, qui administre le fichier national d'Identification des Carnivores Domestiques. L’identification est réalisée par le vétérinaire par insertion d’une puce électronique (transpondeur) et le numéro correspondant est transcrit dans le carnet de santé ou le passeport européen de l'animal. Le vétérinaire, à chaque consultation, lit la puce grâce à un lecteur et vérifie la conformité des documents du chien. Cet appareil est également utilisé pour reconnaître un animal perdu. Cependant, en plus du numéro de la puce, il vous faudra baptiser votre chien en vue de son inscription au LOF, s’il est de race, et cette année 2022, les noms devront commencer par la lettre « T ». C’est une tradition qui date de 1926 et qui a été décidée par la Société Centrale Canine (SCC). Elle a mis en place cette règle du lettrage par année pour les chiens, afin de mettre de l’ordre dans le registre des naissances. Cependant, certaines lettres trop compliquées ou ne permettant pas une diversification assez large des noms, ont été retirées de la liste. Ce système permet de retrouver l’année de naissance d’un animal à partir de son nom, quelle que soit sa race. Bien entendu, il n’y a aucune obligation à se soumettre à cette règle si votre chien n’est pas destiné à être inscrit au LOF, et rien ne vous empêche de lui donner un nom qui commence par la lettre de l’année. Voici quelques suggestions de nom : Tabaco, Taboo, Tabsi, Tacha, Tahiti, Taiga, Tamia, Tango, Tanya, Tao, Taranis, Tartine, Tarzan, Tasmani, Taya, Tayson, Tayzen, Taz, Tchoupi, Teddy, Tekila, Tempête, Tess, Tesy, Texas, Thaïs, Thalya, Théa, Thor, Tiger, Tigrou, Tilt, Tina, Tino, Tinou, Titeuf, Titi, Titine, Tobby, Toffee, Tokyo, Tom, Tommy, Tony, Tornade, Tosca, Toscane, Toulouse, Toupie, Tyson…