Après deux ans d’absence pour cause de Covid, le salon de la chasse le plus important de France a ouvert ses portes vendredi, sous un soleil plus que généreux. Ils étaient tous là, au rendez-vous, visiteurs et exposants, heureux de renouer les liens. Incontestablement, l’immense parc équestre fédéral de Lamotte Beuvron confirme, même si le matin il faut faire preuve d’un peu de patience pour accéder au site, mais c’est la rançon du succès. Les buvettes sont prises d’assaut, offrant entre les animations présentées dans les villages à thème et les stands, quelques moments d’un répit « rafraichissant ». Les chiens sont également à l’honneur, surveillés en permanence, rafraichis et abreuvés régulièrement, sous les regards attentifs des services prêts à intervenir. « En raison des risques d’incendie, la préfecture a interdit le tir du feu d’artifice du samedi soir, mais tous les autres spectacles sont maintenus » précisent les organisateurs. Cette 40e édition du Game Fair, qui s’achèvera dimanche soir, est d’ores et déjà un grand succès populaire, dont la chasse a bien besoin.