Rien ne va plus entre FNE et le Conseil départemental, présidé par Martial Saddier. L'association, qui a contacté à plusieurs reprises le président du département et sa directrice de cabinet, par mail et par courrier, attend toujours une réponse. « Cela dure en réalité depuis le début du mandat de Martial Saddier. On n'a eu aucun contact avec lui depuis juillet 2021. On se sent banni alors que nous souhaitons simplement continuer à faire notre travail » déplore la présidente de FNE 74, Anne Lassman-Trappier qui ajoute : « Depuis le début de l'année 2022, les contrats se font plus rares. Certains de nos partenaires habituels ne veulent plus travailler avec nous par crainte de représailles sur leurs financements. C'est du chantage aux subventions. C'est scandaleux ». Quant à Martial Saddier, le président du Département, il est serein : « Je m'occupe du conseil départemental et des pompiers. Que les représentants des associations environnementales s'occupent des communes où ils sont élus. La Haute-Savoie ne s'en portera que mieux ! ».  Oh, que oui !