L’engagement du chanteur n’enchantent pas les anti-tout (anti-ruralité, anti-chasse, anti-pêche, anti-agriculture, etc…), ce qui a amené, mercredi dernier, David Olaïzola à déposer une plainte pour insultes diffusées sur les réseaux sociaux. En cause, un vidéoclip d’une chanson dans laquelle il défend la campagne française et sa ruralité intitulée « La Campagnaise », ce qui lui a valu d’être traité de « nazi ». « J’ai appelé ainsi cette chanson, en rapport avec « La Marseillaise », pour faire comprendre aux gens qui viennent dans nos campagnes qu’il y a quelques règles, une façon de vivre, mais surtout pour leur souhaiter la bienvenue », explique l’artiste. À travers ses chansons, David Olaïzola se veut le gardien des traditions de la ruralité en général, et de la Gascogne en particulier. « Des traditions qui sont de plus en plus menacées… » a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous avons, maintenant, une politique qui arrive dans notre pays où les gens sont contre les chasseurs, contre les traditions. La chasse à la palombe ça va passer à la trappe. La course landaise, ce sera la prochaine étape. C’est dans le viseur » s’inquiète-t-il.