Commencera aujourd’hui, et se poursuivra jusqu’au 15 octobre, le rassemblement virtuel des ministres de l’environnement d’une centaine de pays, chargés de poser les bases de la COP 15 qui aura lieu, en présentiel, en avril 2022 à Kunming en Chine. L'événement a, pour la première fois, été divisé en deux parties en raison de la pandémie de Covid, et, si cela a chagriné au départ, le temps de réflexion qui se présente permettra aux chefs d’Etats d’aller directement au but au printemps prochain. Considérée comme cruciale, cette COP 15 doit fixer un nouveau cadre international commun, pour restaurer et protéger la biodiversité. La base de travail est le texte qui a été présenté en juillet dernier, avec ses 21 objectifs à atteindre d’ici 2050, pour « vivre en harmonie avec la nature ». Des phases intermédiaires sont également programmées, dont 30% de protection des terres et des mers, la réduction de la pollution y compris celle générée par les plastiques, d’ici 2030.