Nombreux sont les chasseurs qui sont sur les routes les jours de chasse. La nouvelle réglementation de la « loi Montagne », qui impose aux automobilistes de 48 départements de montagne de disposer d’équipements spéciaux, entrera en vigueur du 1er novembre au 31 mars suivant. Joël Giraud, secrétaire d’Etat à la Ruralité, a donné quelques explications complémentaires : il a confirmé qu’il n’y aura pas d’amende avant un an, le gouvernement préférant, pour ce premier hiver, la pédagogie à la sanction. Il précise cependant que, si par nécessité climatique, un arrêté préfectoral était pris rendant ces dispositifs obligatoires pour circuler, le défaut d'équipement sera sanctionnable. Concernant ces dispositifs, le secrétaire d’Etat a précisé que la loi Montagne ne cite pas explicitement les pneus neige. « J'ai l'impression que les constructeurs et les revendeurs de ces pneus sont en train de faire une campagne pour faire croire que ce sont ces modèles-là qui sont obligatoires. Ce n’est pas le cas. Il faut avoir des équipements spéciaux, que ce soient des chaînes, ou des chaussettes embarquées, ou des pneus neiges ou quatre saisons, ceci pour éviter les blocages qui surviennent sur les routes » a-t-il précisé.