Défense éthique des oiseaux ou nouvelle salve hypocritement anti-chasse ? La LPO le prétend, les découvertes de rapaces « criblés de plombs » se multiplient pendant la saison de chasse en France. Elle cite : le 6 novembre dernier, un épervier d’Europe a été blessé dans l’Hérault. Quelques jours plus tôt, un faucon crécerelle avait été retrouvé dans des circonstances similaires dans le Vaucluse. En octobre, deux autres éperviers ainsi que deux faucons crécerelles avaient été découverts morts en région PACA, et en septembre, un aigle royal a été tué en Ardèche, une buse variable dans le Gard ainsi qu’un circaète Jean Le Blanc. Bref, la LPO rappelle que : « au cours des 3 dernières années, 87% des 109 rapaces plombés pris en charge par les 7 centres de soins gérés par la LPO ont été reçus entre début septembre et fin février, soit pendant la période d’ouverture de la chasse en France ». Modérée par obligations, la LPO laisse aussi une part au doute, ce qui aurait tendance à prouver qu'elle n'est pas sûre que ces actes ne soient commis que par des chasseurs. « …Erreurs d’identification ou malveillance délibérée… » écrit-elle, en appelant les dirigeants cynégétiques, afin qu’ils fassent le nécessaire auprès de leurs adhérents et cessent de nier leur responsabilité dans la multiplication de ces actes.