Les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique ont présenté les grandes lignes du « plan pollinisateurs », retenues pour stopper le déclin des insectes essentiels à l’agriculture. L’arrêté, qui impose des horaires pour l’utilisation des produits sur les cultures est paru Journal officiel. Il prévoit, entre autres mesures : - si le produit est autorisé par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire) pour un usage en période de floraison (de l’ouverture des premières fleurs à la chute des pétales des dernières fleurs), le traitement devra, sauf cas particulier, être réalisé dans le créneau horaire de deux heures avant le coucher du soleil et trois heures après. Quant à l’usage des néonicotinoïdes, le Conseil d’État a validé leur interdiction.