Depuis trop d’années déjà, l’Office national des forêts est dans la tourmente budgétaire et existentielle. Avec un bilan financier catastrophique, accusé d’avoir mis à mal la forêt française, et en pleine turbulence sociale, l’ONF, depuis le départ de Bertrand Munsch, remercié, attend la nomination de son nouveau directeur général. Une candidature a émergé, celle de Jean d’Haussonville actuellement à la tête du domaine de Chambord, candidature qui aurait retenu l'attention du Président de la République. Ancien élève de l’ENA, Jean d’Haussonville a débuté sa carrière au ministère des Affaires étrangères, avant de prendre la direction générale de Chambord en 2010. Depuis le 1er avril dernier, c’est Olivier Rousset, directeur adjoint de l’Office, qui assure l’intérim.