Le samedi 7 janvier, lors d’une sortie de chasse, une chienne anglo-français tricolore de petite vénerie, âgée de 4 ans, ne revient pas auprès de son maitre, Mickaël Gaudin, habitant Aujac (Charente-Maritime). Des recherches furent entreprises dès le dimanche soir, sans succès. Mais, coup de théâtre le lendemain, il retrouvait le collier de la chienne sur le bord d’une route, près de Pons. Aucun doute possible, puisque le collier était gravé de son nom et n° de téléphone. « J’ai neuf chiens, et Prune est la seule à ne pas être pucée et tatouée. Comme par hasard, c’est justement elle qui disparaît » soupçonna-t-il. Les jours suivants, il explora toutes les pistes possibles, sans succès. Il signale alors la disparition sur le site « Pet Alert » et s’abonne à tous les comptes d’animaux perdus sur les réseaux sociaux en France, mais aussi en Europe. Et le jeudi 12 janvier, il tombe par hasard sur des partages d’un groupe néerlandais, « Rescue Team Pajot VZW », une page pour animaux perdus sur laquelle il reconnait sa chienne Prune. Mickael Gaudin prit contact avec le modérateur du compte, auquel il envoya des photos de Prune, qui avait été trouvée errante et se trouvait dans un refuge… aux Pays-Bas, à mille kilomètres de son point de départ. Et le 19 janvier, après vingt-six heures de route, son maitre était de retour à Aujac, avec Prune, qui a retrouvé ses copains de chenil. Plainte pour vol a été déposée.