Ils en ont marre les chasseurs, tellement marre que le collectif « Les chasseurs de France en colère » organisera samedi prochain, 27 novembre, une manifestation dans les rues de Bordeaux. Et comme ils le précisent : « Si cette marche porte sur des revendications nationales, le choix de la capitale girondine ne s’est pas fait au hasard… ». A Bordeaux, le maire Pierre Hurmic est un écolo, le premier qui s’est attaqué au sapin de Noël. Le message est clair, « ne touchez pas aux traditions » laissent entendre les chasseurs qui espèrent que le message, qui sera écrit sur des boules de décoration de Noël, arrivera, via la municipalité, jusqu’à Yannick Jadot, candidat à l’élection présidentielle. Les chasseurs dénoncent la vindicte contre les chasses traditionnelles et la proposition d’interdire la chasse les dimanches, jours fériés et pendant les vacances scolaires. Le collectif « Les chasseurs en colère de France », soutenu par les associations CPNGA, ASELMM33 et ASNA, donne rendez-vous aux manifestants à 9h30 sur la place de la République à Bordeaux, samedi 27 novembre.